Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
THS (Three Horse Shoes) Rugby

[FFSE J2] Clichy Corpo 27 - 14 Stade Léonien

15 Novembre 2013 , Rédigé par CS Clichy Rugby Corpo Publié dans #Match

Un soleil radieux, une température estival qui couvait la moitié sud du terrain cependant qu’une brise légère, parvenue fraichement depuis les Açores, climatisait la moitié nord …

 

1, 2, 3… c’est parti !

 

L’habitude de vous retrouver le soir sous un climat agréable m’aura induit en erreur.

Le temps était hivernal, le terrain boueux venait déstabiliser nos appuis à mesure de l’accumulation hydrique de la journée, un horizon grisâtre ternissait la cadre de notre rencontre bimensuelle.

Mais que dire de l’effectif surabondant des locaux qui nous contraignent à d’âpres négociations avec le corps arbitral afin de faire rentrer tout ce petit monde sur la feuille de match : 30 joueurs, voilà le résultat de ces négociations… un chiffre historique à bien des égards. 30 joueurs portants fièrement les couleurs du CS Clichy Corpo. Mais surtout 30 joueurs qui se sont partagé le temps de jeu de façon parfaitement équitable au grand bénéfice de l'équipe… là était l’exploit du jour, sans enlever aux 17 Léonien un quelconque mérite bien sûr, cette prouesse « managériale » méritera même un ouvrage dédié.

Bref, du jamais vu de mémoire de membre actif (ne voyez nulle prétention dans ce qualificatif, je vous espère tout autant actif de votre appendice subabdominal) !

 

Une fois posé le décor de cette soirée, est annoncé sans autre forme d’introduction le score final favorable de 27 à 14, afin d’enlever au plus vite le doute qui aurait pu assaillir les plus sceptiques d’entre vous sur notre propension à tenir notre rang en des climats hivernaux, peu habitués que nous étions jusque là à braver les cieux.

 

Et je dois bien avouer que déflorer ce résultat n’est pas sans m’arranger !

Car la page blanche guète et la riche inspiration me manque pour relater cette deuxième confrontation de poule contre le Stade Léonien.

En manque d imagination ?

Certainement.

Quelque peu usé par l’exercice stylistique bimensuel ?

Cela peut arriver.

 

A ma décharge, il faut bien préciser que vous ne m’avez pas facilité la tâche !

Comment en effet relater et tenir en haleine le lecteur rompu aux comptes rendus rugbystiques ou faire saliver l’absent qui a toujours tort si les bévues ont été rares, si l’ironie ne peut s’appuyer sur des mésaventures camaraderesques, si la moquerie humoristique ne trouve pas d’accroche pertinente sur le dos d’un acolyte, bouc émissaire arrangeant pour la soirée ?

Il est tellement doux, pourtant, de faire glisser sous sa plume quelque acrimonie aussi amicale qu’elle vise à châtier, aisément payant de tracer le trait sardonique d’un poteau mis en difficulté …

 

Mais présentement ?

Rien !

 

Au lieu de ces facilités offertes à la pensée littéraire, la défense a été hautement présente (certes deux essais encaissés mais sur des exploits individuels de 2 joueurs Léoniens qui se sont vu partager le « talent d’or » du match), les tentatives offensives innombrables (de beaux mouvements, des tactiques bien senties), le pack était présent et au soutien rapidement, les nouveaux eux-mêmes faisaient toujours autant montre de volonté, de témérité et d engagement altruiste.

Nos molles entames de match, tout comme lors de la première journée, restaient néanmoins à notre décharge avec encore une ouverture du score des visiteurs : mais nous sommes un diesel ! et mettre en mouvement 30 joueurs c’est toujours plus long que 15. N’y voyez pas là une excuses facile mais une réalité vérifié et incontestable.

Certes, nous avons plus eu tendance à gérer le score par moment, mais les tentatives adverses étaient par trop timides pour réveiller totalement notre animalité réfrénée… enfin, tentatives ennemies avortées souvent par des en avants malencontreux.

Nos fautes de main (et de pied !) n’étaient pas totalement inexistantes, loin s’en faut, mais le terrain boueux expliquait ce qui passait jusqu’alors pour un manque d’application.

 

Pas grand-chose à gratter donc, à poil à gratter ! Oserai-je dire …

- Premier essai en force d’Amish, lancé tel un 33 tonnes à 5 mètres de l’en-but : pourquoi faire compliqué quand on peu faire simple.

- Magnifique cocotte de presque 40m pilotée de main de mettre par Clément qui fini dans l’en-but en deux temps : Loulou d’abord mais refusé, Seb dans un second temps accordé.

- Une pénalité de Mini nous permet d’aborder la mi-temps avec un score de 13 à 7.

- En seconde période les 2 Mat marquent tour à tour : Mat2 en #9 virevoltant au milieu des lignes défensives ; Mortlock comme à son habitude en force en sortie de ruck à 5m de la terre promise. Seuls ces 2 derniers essais seront transformés.

A noter le « carton jaune du jour » pour « Pumkie l’homme à la cravate » et un bonus offensif qui nous échappe avec ce second essai encaissé à 1min de la fin.

 

Si l'on voulait pousser le perfectionnisme, on soulignerait la petite cerise manquante sur cette onctueuse terre arable : Asterix n’a pas gratifié ce match d’un essai virevoltant ! Et pour cause, à force de porter des buches pour faire cuire les sangliers, il c’est fait mal au dos et a dû déclarer forfait.

 

Ce deuxième match de poule m’offrait finalement le loisir de saluer « Padirac le Propre », pourfendeur de la justesse arbitrale rugbystique (merci pour l’arbitrage président) et inventeur attitré de la « J’MEKASE POURPA FINIRDANLA BOU », sortie tiède et sans alcool dont il nous gratifié.

 

Je ne peux que souhaiter, à l’avenir, que certains reprennent le chemin de l’approximation et de l’erreur technique manifeste pour me faciliter mes futures tâches ingrates.

 

En conclusion, je soumets à votre réflexion cette nouvelle citation appropriée qui vient pérenniser notre partenariat culturel avec le ministère ad hoc : « N’interrompez jamais un joueur adverse qui est en train de commettre une erreur » (Napoléon).

Le CS Clichy Corpo assis et "de boue" !

Le CS Clichy Corpo assis et "de boue" !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Pumkie 18/11/2013 12:00

Merci pour le CR !
Mammouth ne t'inquiète, on l'est tous !

Mammouth 15/11/2013 21:49

Très bon CR!!! Merci.
Par contre j'suis toujours en galère sur certains mots...